Association pour Aider, Informer, Soutenir Études et Recherches pour la Syringomiélie & le Chiari

CONFERENCE ANALGESIA – CANNABIS THERAPEUTIQUE “Le Vrai du Faux”

Retour sur la conférence en ligne “Cannabis Médical : Le vrai du faux”

Mercredi 7 avril 2021, l’Institut ANALGESIA organisait une conférence en ligne sur le thème : “Cannabis Médical : Le vrai du faux”.
Près de 370 personnes ont participé à cette soirée, qui rappelons-le, avait lieu dans le cadre de la Clermont Innovation Week 2021.

Pour débuter cette conférence, le Pr Alain Eschalier, Président de l’Institut ANALGESIA, a rappelé les missions de la Fondation et a introduit le sujet par un petit rappel historique avant de s’attarder sur les bases neurophysiologiques permettant d’expliquer l’intérêt du cannabis et de ses dérivés dans la modulation de la douleur.

Le Pr. Nicolas Authier, Psychiatre Pharmacologue et Président du Comité Scientifique du Cannabis Médical, a ensuite pris la parole pour expliquer les grandes lignes de la mise en place de l’expérimentation nationale du cannabis médical débutée fin mars. « Il ne s’agit pas d’une étude clinique qui viserait à prouver l’efficacité du cannabis mais bien d’une expérimentation qui vise à évaluer un dispositif d’accès au cannabis médical en France. » a indiqué le Pr. Authier.

 

> Cette expérimentation donnera lieu à la formation d’au moins 4500 professionnels de santé ; car sans formation il sera impossible de prescrire et sans prescription, les patients ne pourront pas disposer d’un accès au cannabis médical.

 

Mado Gilanton, Présidente de l’association de patients APAISER S&C et représentante des patients souffrant de maladies rares au CST Cannabis thérapeutique est venue porter la voix des patients : « Chez de nombreux patients on a vu avec le cannabis l’apparition d’un soulagement qui était parfois extrêmement important surtout quand il suivait l’échec de nombreuses thérapies […] ce soulagement a même permis chez certains de réduire voire de se sevrer de molécules aux effets indésirables importants et sources de dépendance il faut le reconnaître.»

> Nos 3 médecins experts ont ensuite apporté leur regard clinique sur les indications retenues dans le cadre de cette expérimentation.

Le professeur Nadine Attal, PU-PH au Centre d’évaluation et de traitement de la douleur au CHU Ambroise Paré à Paris s’est attardée sur l’indication douleur neuropathique. Elle a indiqué que de nombreuses études ont été publiées dans le monde ces dernières années mais que leurs résultats étaient discordants et leur méthodologie pas toujours très bonne. Elle conclut que « le niveau de preuve dans la douleur neuropathique est globalement modeste, mais que chez certains patients il y aura un vrai bénéfice thérapeutique ; reste à identifier ces patients dits répondeurs. L’expérimentation, même si ce n’est pas son objectif principal, devrait permettre d’apporter quelques éléments de réponses sur ce point. Il conviendra ensuite de valider ces hypothèses avec de vrais essais cliniques »

À la suite de cette intervention, la parole a été donnée au Dr. Françoise Durand-Dubief, PH au Service de Sclérose en Plaques, des Pathologies de Myéline et Neuro-Inflammation au CHU de Lyon pour évoquer le sujet de la spasticité douloureuse : « Dans le cas des atteintes neurologiques […] le fait de donner des dérivés cannabinoïdes peut permettre de ré-apporter une certaine modulation sur différents systèmes, probablement les mêmes systèmes que ceux de la douleur, et vont ainsi permettre d’agir sur cette spasticité. »

Pour terminer cette conférence, le Dr. Laure Copel, Cheffe de service, au sein du Pôle Soins Palliatifs du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon à Paris s’est focalisée sur les problématiques du cannabis médical dans l’oncologie et les soins palliatifs : « Les patients dans les situations palliatives sont un peu en excès de médicaments et sont assez avides de propositions alternatives. Les résultats d’une grande cohorte israélienne sur cette indication sont particulièrement intéressants, notamment parce que le cannabis a des effets sur une variété importante de symptômes que présentent nos patients en soins palliatifs . »

Un temps de questions / réponses avec le public a complété cette conférence.

CONFERENCE ANALGESIA "CANNABIS THERAPEUTIQUE"

Partagez sur vos réseaux sociaux !

Adresse de notre siège social :
Association APAISER – 48 Rue de la Levée des Dons – 44119 TREILLIERES

X